Quelle cigarette électronique est la mieux adaptée à un gros fumeur qui veut arrêter le tabac ?

Publié le : 03 décembre 20213 mins de lecture

Les cigarettes électroniques ont été inventées par le pharmacien chinois Han Li au début des années 2000. Elles sont devenues une alternative pour arrêter le tabac. Cependant, pour le choix de cet appareil de vapotage, il faudra le choisir en fonction du profil du vapoteur. Pour les gros fumeurs, par exemple, quelques critères sont à considérer pour trouver un appareil de vape qui convient à leur profil.

L’autonomie de la batterie

Même si le fumeur a besoin d’un paquet par jour, il est préférable de choisir d’abord des matériaux simples et faciles à utiliser. La durée de vie de la batterie est l’un des facteurs à considérer pour ceux qui débutent dans le monde de vapotage et était auparavant un gros fumeur. Par conséquent, vous avez besoin d’un équipement durable qui peut être utilisé pendant une journée sans charge. En effet, la capacité de la batterie détermine non seulement le temps d’utilisation, mais affecte également la quantité d’électricité émise par l’e-cigarette. Vous pouvez choisir une batterie qui s’intègre directement dans l’e-cigarette, ce qui implique de remplacer votre appareil lorsque l’appareil est trop ancien, ou une batterie qui est installée à l’intérieur et peut être remplacée régulièrement mais nécessite plus de précautions.

La capacité du réservoir

La contenance du réservoir contribue également à l’autonomie des e-cigarettes. Comme pour les batteries, cela n’a rien à voir avec un manque de e-liquide ! Vous pouvez bien sûr choisir d’emporter votre e-liquide préféré avec vous, mais si vous ne souhaitez pas faire souvent le plein de votre réservoir de carburant, vous pouvez également choisir d’utiliser un atomiseur transparent d’une contenance d’environ 4 ml !

Le taux de PG/VG

Les nouveaux utilisateurs de cigarettes électroniques, plus précisément les anciens gros fumeurs, souhaitent retrouver une sensation similaire à celle de la cigarette. Par exemple, cet impact imite parfaitement la gorge piquante d’une cigarette de tabac. Cette sensation va certainement dépendre de la teneur en nicotine du liquide utilisé, mais également de sa composition. Plus le taux de propylène glycol est élevé, plus l’impact est prononcé. En fait, il est généralement recommandé aux gros fumeurs de conserver un e-liquide contenant au moins 50 % de PG. En faisant quelques recherches sur Internet, il est possible de trouver dans les fiches produits des fabricants la composition du e-liquide pour faciliter le sevrage tabagique. Par contre, le propylène glycol apporte une certaine fluidité au liquide, et il faut choisir de résistances et un clearomiseur qui admettent un niveau élevé de PG pour éviter d’éventuelles fuites.

E-cigarette : est-ce un bon substitut ?
Pourquoi retrouve-t-on l’odorat à l’arrêt du tabac ?
La thérapie comportementale et cognitive : une bonne solution pour arrêter le tabac

Plan du site