La thérapie comportementale et cognitive : une bonne solution pour arrêter le tabac

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

La thérapie cognitivo-comportementale ou TCC est une technique qui permet de découvrir les motivations inconscientes d’une personne, de les amener à un niveau conscient, d’aider à changer les croyances et les comportements à l’origine des troubles névrotiques et autres pathologies.

Qu’est-ce que la thérapie comportementale et cognitive ?

La thérapie comportementale et cognitive aide les personnes à identifier et à modifier les habitudes inefficaces associées à la pensée, au comportement et aux relations avec les autres, et à les remplacer par des habitudes plus utiles. Elle fonctionne bien dans le traitement de l’anxiété et de la dépression. C’est l’une des rares formes de psychothérapie dont l’efficacité a été démontrée dans des centaines d’essais cliniques pour une grande variété de troubles. Contrairement à d’autres formes de psychothérapie, elle est plus spécifique, se concentrant non pas sur les traumatismes passés, mais sur les problèmes actuels et les moyens de les résoudre. Le patient met en pratique ses nouvelles compétences dans des situations réelles auxquelles il est confronté. Les compétences que le patient acquiert au cours des séances peuvent ensuite être utilisées de manière autonome afin que la maladie ne se reproduise pas.

La thérapie cognitivo-comportementale est-elle une solution pour arrêter de fumer ?

Le tabagisme est l’un des problèmes médicaux et sociaux les plus importants de la société moderne. Il représente une menace sérieuse pour la santé publique, contribue au développement du cancer et provoque des décès prématurés. Actuellement, il existe des méthodes assez efficaces pour traiter la dépendance au tabac, notamment : les méthodes psychothérapeutiques et comportementales, les médicaments et la physiothérapie. L’une des principales méthodes de ce complexe est la thérapie comportementale et cognitive, qui permet d’atteindre le niveau nécessaire de motivation et de volonté d’arrêter de fumer, ainsi que de s’entraîner aux méthodes de modification du comportement tabagique.

Comment la thérapie comportementale et cognitive peut-elle vous aider à arrêter de fumer ?

Les thérapies cognitivo-comportementales peuvent notamment enseigner des stratégies pour faire face à l’envie de fumer : stratégies d’évitement, substitutions. Elles permettent également de créer des méthodes thérapeutiques à plusieurs niveaux : évaluation des habitudes tabagiques, de la motivation et des bénéfices attendus à l’aide de tests de Horn, phase de détection et d’auto-évaluation, identification des situations à risque, préparation, action et prévention des rechutes. Elles consistent aussi à permettre aux fumeurs de réfléchir à l’arrêt du tabac à long terme, en termes d’amélioration de leur qualité de vie. L’accent est mis sur la connaissance et la maîtrise de ces stratégies afin d’augmenter la confiance du fumeur dans sa capacité à atteindre son objectif.

E-cigarette : est-ce un bon substitut ?
Pourquoi retrouve-t-on l’odorat à l’arrêt du tabac ?
Quelle cigarette électronique est la mieux adaptée à un gros fumeur qui veut arrêter le tabac ?

Plan du site